Star Wars Galaxie

Forum RPG de Star Wars prenant place 16 ans après l'ordre 66.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Setheleh Carzalhy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Zoelie
Admin ~ Seigneur Sith de niveau 1


Messages : 112
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 23
Âge du personnage : 28 ans
MessageSujet: Setheleh Carzalhy   Sam 31 Juil - 22:52

Votre identité

Nom : Carzalhy, mais à l'origine, Dooku

Prénom : Setheleh

Age : 16 ans

Race : Humain

Planète d'origine : Tatooine

Rôle ( Padawan, Apprenti, Jedi Sith ... ) : Apprenti

Votre allure

Description physique : ( 5 lignes minimums) De taille moyenne, il n'est pas celui qui se distingue par sa grandeur, dans une foule. Son teint basané lui donne une allure étrangère. Seth a des cheveux bruns foncés, qui tirent parfois vers le noir. Ils sont coupés court, mais gardent un certain style, malgré le fait qu'ils soient particulièrement ébouriffés. Les yeux de ce jeune homme sont d'une couleur que l'on pourrait presque qualifié de noir. Qu'importe l'état d'esprit dans lequel il se trouve, ses yeux sont extrêmement foncés, qui sont, malgré tout, plutôt jolis. Sa face, quant à elle...et bien, n'y allons pas par quatre chemins: Il est beau. Certes, la beauté est relative, mais rares sont ceux qui jugerait cet apprenti « désagréable à regarder ». En plus de ce visage particulièrement mignon, il est...musclé. Non, pas de ceux que ça en devient pas beau à regarder, mais chaque parcelle de son corps semble avoir été taillé à la main. Bon...d'accord...j'arrête...Chacun à ses opinions du physique à Seth.

Description Psychologiques : ( 5 lignes minimums) Arrogant, désagréable, un brin batailleur, effronté, égoïste...Bref, un gars tout à fait sympathique...Hmm, non, pas vraiment. Il n'aime pas vraiment la compagnie des autres et à de furieuses tendances à prendre tout le monde pour des dégénérés, excepté ceux qu'il respecte. Il est souvent trop sûr de lui, ce qui peut lui emmener bien des problèmes, notamment avec le fait qu'il soit orgueilleux. Il s'est trompé? Ouff, ça, c'est dûr dûr à avouer! Mais il n'est pas tant idiot que cela quand même, et possède un relativement bon sens du jugement. Malgré une manie d'impulsivité notoire, il sait réfléchir et faire des actions pensées.
Il compte presque uniquement toujours sur lui même. Inutile de faire confiance aux autres. Même s'il pourrait donner l'apparence de faire confiance à quelqu'un, une étincelle au fond de lui lui garde toujours une certaine méfiance.
Certes, il est humain, aussi, et peut avoir, comme tout le monde, des moments de faiblesse où une douceur enfouie pourrait ressurgir mais...rarement.

Votre biographie

Histoire : (10 lignes minimums)
Tout à commencer il y a bien longtemps...16 ans en fait. Comme seul parent, il n'a connu que la sœur de sa mère, qui s'en occupait plus ou moins. Du genre « mais qu'est-ce que je fais avec un gosse sur les bras alors que c'est ma sœur qui devrait s'en occuper... » Mais la dites soeur en question était partie sans laisser de trace. Non mais...Cet enfant n'était pas prévu, alors autant se carapater le plus vite possible avant qu'il prenne conscience de son existence. C'est devant le seuil de sa maison que la tante du bambin l'avait trouvé, avec une seule lettre courte pour explication.

Pas le temps de m'en occuper,
Merci pour tout,

Ellie Carzalhy

P.S Son nom est Setheleh


C'est sur cette mention totalement désintéressé que commença la vie de Seth.
Il n'a jamais appelé qui qu'onc « Maman », ni « Papa ». C'était uniquement « Ma tante » et encore là, ça, c'est lorsqu'il lui parlait. Ils n'étaient pas en bons termes et ne s'aimaient pas mutuellement. Enfin, ça, c'est si on considère qu'un gamin de 4 ans peut avoir la conscience de ne pas aimer quelqu'un.
La délivrance fut lorsqu'il se fit trouver par un Jedi qui était justement en mission sur Tatooine. Ce dit Jedi fut intrigué par un gamin qui lançait des roches à trois autres enfants qui lui les relançait par la suite. Infatigable, celui qui était tout seul continuait sans cesse à les lancer, évitant souvent de justesse les pierres que ses... « confrères » lui lançaient. Certes, il en reçu pas mal sur lui même, avant que ce Chevalier Jedi ne vienne vers lui en lui demandant qui il était. Rempli de boue et dans un sale état, la réponse était très plausible lorsque le Jedi lui demanda qui s'occupait de lui et qu'il répondit « personne ». L'homme lui proposa alors de changer de vie, et comme à 4 ans, il n'avait rien d'autre de pire dans la vie, il accepta sans trop rechigner.

Rendu à l'académie Jedi, il conserva ses distances avec tout les autres enfants, se montrant presque agressif à leur égard.
Au fil que le temps passait, il devint un brin plus sociable, mais surtout...plus enclin à faire des bêtises. Le pire, c'est qu'il avait une certaine influence sur d'autres novices, et les incitait à l'aider dans ses bêtises. Les enfants qui se tenaient avec lui n'étaient que des êtres influençables. Les autres, soient ils l'ignoraient, soient ils étaient énervés que quelqu'un dérange les cours de la sorte. Car Seth n'était pas tenable. Quand il s'agissait de méditation, lui, ça l'emmerdait et il ne se gênait pas pour le faire savoir. Si bien qu'il se fit mettre dehors à plusieurs reprises. Et pourtant, c'était con parce qu'il était doué. Il n'avait pas beaucoup de difficulté avec la Force, mais son habileté principal, c'était la maitrise de sabre laser. En fait, s'il y avait une seule chose qu'il aimait beaucoup, c'était ça. Tout ce qui était lié au sabre laser en tout cas. Les seuls minuscules laps de temps où il était plus calme, c'était lorqu'il le maniait. Le reste du temps...c'était peine perdu d'essayer de lui faire écouter quelque chose. Non pas que personne n'avait essayé, seulement que ces derniers s'en étaient lassé. Si ceux qui accompagnaient Setheleh étaient aussi turbulents, il était de loin le pire, car c'était lui qui leur dictait quoi faire. Au début, il n'avait pas désiré avoir de...compagnons, mais ceux-ci s'avéraient être d'une aide complaisante de temps à autre.

C'est ce qui résume les années précédents ses 13 ans.

Lorsqu'il atteint cet âge, un peu après, en fait, il se passa quelque chose. L'ordre 66. Le fait qu'il soit encore en vie n'est que le résultat d'une chance inespérée. Ou de son habituelle désobéissance, à vous de voir. Ce jour là, il avait séché les cours, pour une raison stupide, et s'était dirigé vers une salle d'entraînement qui avait été mise hors-fonction et que plus personne n'utilisait. C'était là qu'il allait, lorsqu'il avait besoin d'être seul, ou de réfléchir. Il avait « emprunté » un sabre laser, et distraitement, faisait quelques mouvements, dans le seul but de se concentrer et de cesser de penser aux regards remplis de dédain qu'un groupe de jeunes Jedi avait posé sur lui. Ça l'énervait, il exécrait cela. N'avaient-ils rien d'autre à faire que de poser ce regard indigne d'un Jedi sur lui?
Calmement, mais bouillant à l'intérieur, il effectuait des parades, des enchaînements...quand soudain, un bruit. Des bruits. Des personnes qui couraient, des tirs de blaster, des sabres lasers s'entrechoquant. Quoi? Il sortit de la salle, prudemment, avant de voir passer en trombe devant lui, une fille suivit de quelques novices. Il arrivait à sentir la panique qui régnait dans le temple Jedi et franchement...il ne comprenait pas. Tout se passait trop rapidement. Alors il fallait faire vite. Il y avait un danger, c'était plus que certain. De quoi s'agissait-il, ça, c'était une autre question. Cependant, valait mieux y répondre plus tard, que le voir de ses propres yeux et risquait d'y laisser la peau. Même si c'était...tentant. Cette puissance qu'il sentait, celle qui faisait paniquer tout le monde c'était...grandiose. C'était la preuve d'une supériorité distincte. Magnifique.
Encore du bruit. De la bagarre. Il fallait qu'il se décide. Le choix se dit rapidement, et sans l'ombre d'un doute. Il lui restait des choses à faire dans l'univers, des choix à prendre, des émotions à ressentir, et des actes à accomplir. Il emboita le pas aux autres jeunes qui couraient. Il n'aimait pas faire comme les autres et surtout...fuir, mais parfois, même les actes les plus pitoyables sont nécessaires afin que les meilleurs « moves » se fassent par la suite. C'est pourquoi il couru avec eux. Il avait peur mais...pas tant que ça. Plus une sorte d'admiration pour ceux qui arrivait à créé tout ce remue-ménage. Ils étaient forts. Enfin, celui qui avait organisé tout cela était fort. Et ceux qui y passait...hmm...étaient-ils faibles? Peut-être faible de ne rien avoir prévenu, peut-être faible de se faire abattre, mais encore, ils étaient morts dans une certaine fierté. Celle de permettre aux autres de s'en aller. Alors, les défunts ne méritaient pas vraiment que l'on les traite de faible. S'il pensait que les attaquants étaient forts, Seth se gardait une certaine retenue pour ce qui s'agissait de l'honneur des morts. Ils s'étaient battus pour leur vie, mais encore plus pour celle des autres. Des actes inconsidérés, stupides même, mais courageux, il lui fallait le constater. Ces grands Jedi seront morts pour des petits novices effrayés. Des novices, ou des personnes possédant le potentiel de le devenir, ça se trouvait plus facilement que des maitres expérimentés. C'est eux-même qu'ils auraient dû sauver, les inconscients.

Mais il n'allait pas s'en plaindre.

Grâce à eux, il était en vie.
Ils couraient tous dans le temple. Ni le regard, ni le visage de Seth ne laissait transparaitre d'émotions. Il enjambait les cadavres présent, perdu dans ses pensées. Il suivait les autres. Même s'il n'aimait pas ça, il était quand même forcé de constaté qu'il n'avait pas beaucoup de chance de s'en sortir tout seul, s'il était encore sur Coruscant. Alors il suivait. Des Jedi s'arrêtèrent pour tenter d'arrêter les ennemis, ou simplement pour laisser le temps aux novices de partir. Ils moururent tous. Encore de la dévotion...stupide, mais pratique.
Ils dévalèrent dans les couloirs à toute vitesse, puis finirent par déboucher dans les rues de Coruscant. C'était le chaos total. Des clones suivirent les novices, les Padawans et les rares Jedi présent, n'hésitant nullement à leur tirer dessus: bien entendu, c'était leur travail! C'était stressant, il faut l'avouer. Bien qu'aillant l'air sonner et étant impressionner par l'habileté de celui qui avait organisé cela, il restait que Seth avait un instinct de survie, comme tous les autres. Alors son coeur battait vite. Il avait sortit le sabre laser qu'il avait...emprunté, et s'en servit pour bloquer certains tirs qui se dirigeait vers lui, de même que régler le compte de quelques clones qui étaient trop occupé à essayer de tirer sur quelqu'un d'autre pour faire attention à sa propre tête. Ce fut souvent très justesse, et à plusieurs reprises il manqua de se faire prendre. S'il avait du respect pour les personnes organisatrice de ce complot, il n'en avait pas pour les pions qui ne faisait qu'obéir aveuglement. Des machines quoi. Des machines qui avaient tué quelques êtres méritant de vivre encore un peu. Une petite pensée sensée, lui somma d'arrêter immédiatement avant de perdre les autres et de finir par mourir car d'autres arrivaient. C'est pourquoi, bousculant les passants innocents, il rejoint rapidement le groupe qu'il n'avait perdu que d'un mètre ou deux, se laissant bouillir intérieurement.

Ils trouvèrent un vaisseau. Un vaisseau qui pouvait tous les contenir. Mais ils se faisait encore suivre. Alors un maitre Jedi quitta lui aussi le groupe, obligeant son Padawan à conduire l'engin dans un lieu sûr. Seth tourna son regard vers l'adolescent qui avait un alors, un énorme poids sur les épaules. Il aurait dû travail à faire. Il ne pourrait pas se permettre d'être faible. Pauvre gamin ( gamin qui était plus vieux que lui...).
Personne ne parla beaucoup pendant le voyage, sauf peut-être pour décidé d'où est-ce que nous allions atterrir. Les choix étaient divers, mais ils optèrent pour Tatooine, sous le silence de Setheleh. Pratique. Il était né là. Il n'avait presque jamais été dans sa maison, donc il connaissait la plupart des recoins et s'en souvenait. Pratique pour survivre. Mais avec ces personnes...Disons que qu'il ignorair presque leur nom, et ce n'était pas du monde avec qui il savait qu'il allait bien s'entendre. De toute manière, ça en prenait beaucoup pour bien s'entendre avec ce jeune homme.

Lorsqu'ils arrivèrent sur Tatooine, la majorité se mirent à travailler main dans la main. Seth observait de loin, assis sur l'un des rares rochers de la place. Parler? Non, pas vraiment.

-Tu n'es pas à ta place parmi eux, avec la bêtise Jedi.

Une voix. Qui était-il? Un homme. Âgé. Mais il n'y avait personne autour. L'adolescent s'était retourné mainte et mainte fois, mais sans succès. Personne autour. En tout cas, il ignorait tout de qui était cette personne, mais chose certaine, il avait exprimé exactement ce que Setheleh pensait. Tous ces autres qui collaboraient qui...s'entraidaient et qui avaient l'air d'avoir envie de le faire. Non, ce n'était aps pour lui. Il n'aimait pas travailler en groupe, et il se savait capable de se débrouiller tout seul. Ces personnes, il ne les appréciait pas, ni leurs principes. Faibles.
Mais...attendre un peu serait une bonne chose. Juste attendre. Pourquoi? Pour ne pas partir et se retrouver dans la merde immédiatement. Il ferait un peu comme eux, pendant quelques temps, en restant à l'écart.

C'est donc ce qu'il fit. Quand les autres trouvèrent un travail, il fit pareil. Mais il n'avait pas perdu sa personnalité, et il ne tarda pas à s'attirer les regards désagréables de ses compagnons, lorsqu'il lâchait un commentaire plus ou moins sympathique. Il n'était pas apprécié dans le groupe, et cela l'arrangeait un peu. Il s'était trouvé un travail, à part, car il savait parler parfaitement la langue du pays, étant né ici. Un job de bras, qui lui laissait aussi du temps pour s'entrainer. Ce qui fut drôlement pratique. Ses temps libres, durant la journée n'était consacré qu'à cela. Il tentait de contrôler la Force et de s'entrainer au sabre.
Et ensuite, il allait rejoindre les autres, souvent sans un mot, ou dans quelques paroles que la majorité aurait préféré ne pas entendre. Du cynisme, de l'ironie, du sarcasme, des moqueries. Il n'avait clairement pas envie d'être de bonne humeur et il se foutait de ce que les autres pensaient de lui. Car il partirait bientôt. Il s'accumulait de l'argent pour s'acheter un petit vaisseau qu'il avait dénicher à bas prix. Un vaisseau une-place. Où est-ce qu'il irait? Il n'avait pas vraiment d'idée fixe, mais il pensait à Coruscant. Oui, Coruscant. Y retourner. Ceux qui avaient de la force étaient là-bas. Ceux à qui il voulait se joindre. La voix lui parlait parfois. Le convainquant et renforçant ses idéaux. Ici, il n'avait rien pour lui. Avec ces personnes non plus d'ailleurs. Trop de méchanceté, d'impulsivité, d'envie de se battre, de désir de liberté, pour pouvoir devenir un gentil petit Padawan respectant joyeusement les règles, la tête baissée. Ouai.

Après quelques semaines, ce fut tout. Sans un mot, il les avait quitté. Il n'était seulement pas revenu du travail, c'était simple non? Donc il était partit. Le pilotage n'avait...pas du tout été aisé, au début. Ah oui, une chose à mentionner. Autre chose qu'il faisait, pendant ses temps libres, au lieu de s'entrainer, c'était de la simulation de vol. Enfin, quelque chose qui y ressemblait. Donc avant de partir, il savait déjà comment est-ce que la majorité des commandes fonctionnaient. C'est pourquoi il ne fit pas d'accident...et aussi, parce qu'il n'y avait pas d'autres vaisseaux qui survolaient la ville...

Un an. Deux ans. Passèrent rapidement. Il avait prit un autre travail, sur Coruscant. Chasseur de primes. Ça payait, et il s'était fait des contacts. Son but, en fait, était vraiment de rejoindre la communauté des Siths. Mais bonne chance. Donc pour une fois, il fut patient. Développant chaque jour ses habiletés, se servant de sa colère liée à plusieurs choses, constante, pour maitriser la Force. Ce n'était pas la même manière de ce que on lui avait enseignait. Tant mieux. Il ne s'agissait plus vraiment de faire le vide. Les émotions, fortes, pouvaient nourrirent la Force Obscur qu'il utilisait. C'était très différent. Et tout de même dur à utiliser. Mais il persistait, vivant dans une ambiance toujours désagréable, qu'il appréciait pourtant.

[ La suite va se voir plus tard et sera sujet, probablement, à des changements, après une discussion avec mon futur ...mentor x). Voilà pourquoi il n'y pas vraiment de détails]

Après quelques mois, suite à ces trois ans, il rencontra Dark Vador qui l'en fit son apprenti

[ Oui, je sais, c'est nul, une discussion s'impose, pardonnez-moi x) ]



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Setheleh Carzalhy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Galaxie :: La naissance :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: